Chapitre 17
LES INVESTISSEURS ET LA LOGIQUE DES MARCHÉS FINANCIERS : Valeur et taux d'interet

TOUTES LES PARTIES

Capitaliser une somme, c’est renoncer à la consommer immédiatement et la projeter en une valeur future supérieure compte tenu du taux d’intérêt auquel elle est placée. La capitalisation permet de déterminer la valeur future d’une somme.

Actualiser une somme future, c’est déterminer sa valeur d’aujourd’hui, que l’on appelle valeur actuelle, compte tenu de l’exigence de rentabilité de l’investisseur. L’actualisation, en calculant la valeur actuelle d’une somme future, permet de rendre comparables des flux qui ne sont pas perçus à la même date.

Actualisation et capitalisation sont les deux faces d’un même phénomène : le prix du temps.

La capitalisation repose sur la technique des intérêts composés : Vn = V0 × (1 + t)n où V0 est la valeur initiale du placement, t le taux de placement, n la durée du placement en années. (1 + t)n est le coefficient de capitalisation.

L’actualisation est l’inverse de la capitalisation :


 

et 1/(1 + t)n est le coefficient d’actualisation.

Que notre lecteur n’oublie pas que tout calcul financier précis exige de tenir compte des flux au moment où ils sont effectivement touchés, et non pas au moment où ils sont acquis ou dus.

Ce chapitre est fondamental car il introduit la notion de valeur actuelle que, très souvent dorénavant, nous appellerons valeur. La valeur actuelle correspond à la somme des flux de trésorerie générés par un titre financier ou un actif, actualisés au taux de rentabilité exigé.

La valeur actuelle nette (VAN) correspond, quant à elle, à l’écart entre la valeur actuelle et la valeur à laquelle ce titre ou cet actif peut être acquis. La valeur actuelle nette mesure donc la création ou la destruction de valeur que l’achat d’un titre ou la réalisation d’un investissement peut entraîner. Sur les marchés à l’équilibre, les valeurs actuelles nettes sont normalement nulles.

Valeur actuelle et valeur actuelle nette varient en sens inverse des taux d’actualisation. Plus le taux d’actualisation est élevé, plus les valeurs sont faibles et vice versa.

Enfin, les calculs de valeur actuelle et de valeur actuelle nette peuvent être grandement simplifiés dans bon nombre de cas :

Flux annuel identique F pendant n années :


 

Flux annuel identique F à l'infini :


 

 

Flux croissant de g par an pendant n années :


 

 

Flux croissant de g par an à l'infini :


 

Facebook Google + Twitter LinkedIn