Chapitre 49
LA GESTION FINANCIÈRE : Les LBO

TOUTES LES PARTIES

Le LBO ou Leveraged Buy-Out est une opération de rachat d’entreprise en finançant une part importante du prix d’acquisition par endettement. Une société holding est constituée qui s’endette pour acheter une entreprise dont les excédents de trésorerie seront régulièrement remontés au niveau du holding via des dividendes afin de lui permettre de payer les intérêts de sa dette et de la rembourser.

Si initialement le LBO était souvent une solution à une succession familiale ou à une cession par un groupe d’une division, il est de plus en plus un mode de détention en soi ; une entreprise étant achetéeet revendue par des fonds de LBO différents. Il peut également permettre de sortir une société de la Bourse quand celle-ci est mal valorisée.

Un LBO est réalisé autour du management actuel ou d’une nouvelle équipe dirigeante et il est financé en capitaux propres par des fonds spécialisés. Le montage repose sur des dettes ayant des priorités différentes de remboursement (dettes senior, junior ou subordonnée, mezzanine) et donc des risques et des rémunérations croissantes.

La création de valeur souvent observée à l’occasion d’un LBO ne s’explique pas par l’effet de levier ni par la déductibilité des frais financiers mais bien davantage par le poids de la dette qui incite fortement les dirigeants à gérer au mieux l’entreprise dont ils deviennent souvent, à cette occasion, actionnaires (théorie de l’agence). Les performances opérationnelles des entreprises sous LBO sont bien souvent meilleures que celles de leurs concurrents. Les LBO apportent un mode de gouvernance d’entreprise différent et bien souvent meilleur que celui d’un groupe coté ou de l’entreprise familiale en mettant l’accent sur la génération de cash flows et la création de valeur. Ceci explique pourquoi une entreprise peut rester sous LBO pendant de nombreuses années, un fonds de LBO la cédant à un autre fonds de LBO.

Facebook Google + Twitter LinkedIn