Ingénièrie financière : Question 4
Quels sont les différents types de financement possible lors d'une fusion ou d'une acquisition ? Comment effectuer l'arbitrage entre ces différents types de financement ? Quel est le plus utilisé aujourd'hui ?

Dans le cadre d'une fusion, le problème du financement ne se pose pas. Le financement est, en effet par définition, effectué en action puisque l'une des sociétés absorbe l'autre et propose aux actionnaires de la société absorbée de recevoir en échange de leurs actions dans la société absorbée ses propres actions dans un ratio qui correspond à la parité de fusion. Pour plus de détails voir le chapitre 50 de Finance d'entreprise.

Dans le cadre d'une acquisition, le problème du financement se pose. Il peut venir soit des liquidités déjà présentes dans le groupe (rare si l'acquisition n'est pas de petite taille), soit d'une augmentation de capital (c'est à dire par capitaux propres), soit d'un recours à la dette (crédit bancaire ou émission d'obligations sur le marché) ou d'un mixte des deux. C'est ainsi que Olivetti va financer sa prise de contrôle de Telecom Italia ou Vivendi celle de US Filter aux USA.

Le choix entre capitaux propres et endettement n'est pas différent pour le financement d'une acquisition de ce qu'il est pour le financement d'un investissement. Il va dépendre de l'aversion au risque des actionnaires (s'ils n'aiment pas le risque, ils se financeront par capitaux propres, sinon par endettement), des possibilités du marché (parfois il est impossible de réaliser des augmentations de capital quand les marchés boursiers sont trop secoués, cf. en septembre / octobre 1998), du souhait ou non des actionnaires de voir leur pouvoir dilué en cas d'augmentation de capital...

Par contre le paramètre du coût de la source de financement intervient peu car le privilégier reviendrait à oublier la dimension du risque : si la dette coûte toujours moins chère que les capitaux propres, elle est aussi toujours plus risquée pour l'entreprise. Pour plus de détails, voir le chapitre 33 du Vernimmen 2014.


Facebook Google + Twitter LinkedIn